Un virus mortel attaque les lapins domestiques !

Un virus mortel attaque les lapins domestiques !

Des virus mortels qui entrainent des hémorragies fatales chez le lapin sont craints de tous les éleveurs. Inoffensifs chez l’homme, ces agents pathogènes baptisés VHD et VHD2 occasionnent des troubles qui ne se soignent pas. La vaccination constitue l’unique solution à une éventuelle contagion.

Qu’est-ce que le VHD2 ?

Le terme VHD indique une maladie virale hémorragique chez le lapin. Ce mot désigne également le virus responsable de cette pathologie dont l’issue est toujours fatale. Très contagieuse, cette maladie a toujours existé. Seulement, l’agent pathogène est devenu résistant aux traitements habituels depuis une mutation qui aurait eu lieu en 2010. En trois jours, le lapin présente des spasmes et des éternuements qui se soldent par des saignements, puis des hémorragies.

La vaccination reste la seule solution

A ce jour, aucune solution efficace pour soigner la forme virulente de VHD n’a été trouvée. Cependant, un bon vaccin contre le virus mutant existe déjà. Plusieurs produits ont même été mis au point par les laboratoires. Ils s’appellent Cunical, Fivalac, Dercunimix ou Nobivac. Tous s’inoculent chez les lapereaux et doivent être périodiquement rappelés. La vaccination doit ainsi être reprise tous les 3 à 12 mois selon la marque. L’administration de ce médicament est strictement réservée aux vétérinaires.

Des précautions à prendre pour les éleveurs

Le virus VHD2 peut rester dans l’environnement du lapin malade pendant une assez longue période. Ainsi, il convient de procéder à un nettoyage de fond en comble suivi d’une désinfection. Les animaux qui présentent des symptômes tels que l’éternuement ou le saignement du nez sont rapidement à mettre en quarantaine et doivent faire l’objet de consultation. Notons que l’homme peut être porteur du virus VHD sans pour autant souffrir de la maladie. L’accès dans l’enclos des lapins doit être restrictif pour éviter toute contamination.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *