Les règles à suivre avec les oies domestiques

Les règles à suivre avec les oies domestiques

Généralement, les oies sont habituellement élevées pour leur viande, foie gras et occasionnellement pour leurs œufs. Mais, depuis quelques temps, de plus de personnes les adoptent comme animaux de compagnie à cause de leur charme et intelligence. Si vous envisagez d’adopter des oies, il y a un certain nombre de considérations qui doivent être prises avant de les ramener à la maison.

Le bruit

Les oies peuvent faire beaucoup de bruit, surtout pendant la saison de reproduction. L’oie de Chine est de loin la plus bruyante, mais n’importe quel espèce d’oie peut déranger les voisins, alors vous devrez peut-être en tenir compte pour décider si garder des oies est pour vous. De plus, elles oies peuvent vivre jusqu’à 20 ans, donc c’est un engagement à long terme.

Les enfants

Les enfants ne devraient jamais être laissés sans surveillance avec des oies et, en général, jusqu’à l’âge de 7 ans. Ils font trop de mouvements rapides et font trop de bruit, ce qui dérange les oies. Ces dernières ont tendance à les courir après avec les ailes déployées. Assez pour effrayer un enfant à vie.

La nutrition

Les graminées et le trèfle constituent la majorité du régime alimentaire d’une oie. Cependant, toutes les herbes ne sont pas égales et les niveaux de protéines varient entre les différentes sortes d’herbe. L’herbe douce, courte et fraîche est leur préférée et a le contenu le plus nutritionnel. Assurez-vous de pouvoir disposer suffisamment d’herbe pour le nombre d’oies que vous prévoyez conserver. Vous devez également prévoir qu’elles auront accès à cette herbe tout au long de la journée afin de subvenir à leur besoin nutritionnel. Les oies domestiques n’ont pas besoin d’un étang. Une baignoire en plastique ou un bac à sable leur suffit. Enfin, les oies ont besoin d’un enclos sécurisé contre les prédateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *